Plusieurs milliers de romans s’offrent au lecteur de science‑fiction/fantasy/fantastique qui se demande quel sera le prochain livre à rejoindre sa bibliothèque (ou plus exactement sa table de chevet/son sac/ses toilettes). Et je ne parle même pas des romans non traduits en français. A première vue, c’est vraiment chouette : avec tellement de choix, on est à peu près sûr de trouver son bonheur. Oui, mais :

  • On a besoin d’être guidé dans ce choix, parce qu’on a des goûts et des préférences – et un temps hélas pas infini à accorder à la lecture ;
  • Le nombre de possibilités est tel qu’on peut se sentir paralysé voire perdu : par où commencer ?

Voici quelques pistes :

  • La SFFF vous intrigue, sans être sûr-sûr que ce soit votre truc car vous n’en avez presque jamais lu (en dehors du Meilleur des mondes ou de 1984 qu’on vous a obligé à ingurgiter en classe de cinquième, un timing parfaitement adapté à votre maturité littéraire et politique)

Un bon moyen de tester la température de l’eau consiste à lire quelques bouquins reconnus comme des chefs-d’œuvre du genre. Les prix et les classements sont toujours critiquables et deux lecteurs de SF ne parviendront jamais à se mettre d’accord sur le même Top 10, mais je trouve que la liste de Topito est un bon début et je n’ai pas encore lu de roman primé Hugo que j’aie vraiment détesté. A vous de piocher dans le genre qui vous attire le plus : fantasy ? space-opera ? cyberpunk ? (si tous ces mots vous paraissent aussi dénués qu’une rediffusion de Secret Story : c’est par ici)

  • Vous avez déjà lu quelques ouvrages, vous savez quel(s) genre(s) vous plaise(nt) davantage

C’est le moment de la vie de lecteur de SFFF le plus facile, vous n’avez qu’à explorer le genre qui vous plaît en vous fiant aux résumés et aux avis lecteurs, chez ton libraire préféré ou sur les sites de la Fnac, l’union des libraires indépendants, Amazon… Il est aussi possible de procéder par auteurs, en lisant les autres romans d’un écrivain dont vous avez aimé un ouvrage – mais attention à l’overdose. Ou encore par maison d’édition : en principe, chaque éditeur a ses spécificités (une série de billets est prévue là-dessus bientôt) et leurs collections sont cohérentes, donc si vous avez adoré plusieurs livres d’une collection il y a de fortes chances que les autres vous plaisent aussi.

  • Vous avez beaucoup lu et vous avez une panne d’inspiration au moment de faire le plein

Déjà, il faudrait savoir si vous n’en avez pas un peu marre. Même si on adore la SFFF, quand on ne lit que ça depuis plusieurs années, on peut saturer – c’est ok et ça passe vite si vous faites une pause. Si la flamme est toujours intacte et que c’est vraiment un manque d’idées, trois solutions (qui peuvent même être cumulées, la vie n’est-elle pas fantastique ?) : la première, d’aller voir un bon libraire spécialisé qui va vous conseiller comme jamais Amazon ne saura le faire. Oui, je sais, ça implique de sortir de chez soi et d’aller parler à quelqu’un qu’on ne connaît pas. On n’a rien sans rien. La deuxième, d’écrire les livres qu’on voudrait lire. La troisième, de faire de petites excursions ailleurs. On a parfois de bonnes surprises en s’intéressant de nouveau à un genre avec lequel on n’avait pas accroché au départ.

Après la lecture, il y a aussi l’échange : si vous n’avez pas la chance de connaître IRL des gens qui partagent votre passion pour les héros qui sauvent l’espace intergalactique, les forums spécialisés sont un bon moyen de bavarder avec des frères et sœurs de SFFF. Peut-être vous dites-vous que c’est trop geek, qu’il n’y a que des gamins, ou que des vieux : vous avez tort.

D’autres conseils, d’autres idées ? Dites-le nous dans les commentaires !